10/11/2017

Mexico City day 1

Delicious tacos for breakfast, when you travel with Californians with Mexican blood int their veine you can only expect local delicacies wherever you are. So breakfast in the kitchen and in the small backyard, we are all getting ready slowly. Nice to be there.

The group leaves the house and we are hitting toward the Bosque de Chapultepec where several museums are located. We can't do all of them and it's the Tamayo musuem that won. Beautiful building in the middle of the park, all in the grey beton-ish color with a couple of interesting pieces in it. Then the rest of the day is all about exploring the city and eating churros, because churros is life.

We spot a few signs of the recent earthquake but we can also witness that a big effort has been done on removing quickly those signs.

Approaching 19h it's time for aperitif, in other word mezcal. Mezcal is life. Some of us went in La Clandestina yesterday evening and it's where are. Cool place.

Going home the group is splitting while crossing Parque México and half of us is continuing the exploration. Our last top is the cocktail baltra where the cocktails are really good. Cool day.

09/11/2017

Mexico City Arrival

Jeudi matin, il est 8h, Montréal, vol tôt mais pas trop. J'arrive à l'aéroport YUL, les cafés et autres restaurant fonctionnent au ralenti comme moi, je continue à me réveiller devant une assiette de petit déjeuner relativement quelconque.

Jeudi début d'après-midi, Mexico City, il fait chaud mais pas trop. Par le hublot la ville se découvre soudainement à travers la brume. Douane et duty free passés j'attends dehors, Amérique du Sud j'arrive. Après le Texas, le Nouveau Mexique, la Californie et le Brésil il y a 20ans je visite enfin le Mexique.

Mon chauffeur uber peine à me trouver dans un traffic qui s'annonce sympathique. Mon périple continue et la douzaine de km restant qui me sépare de mon point de rendez-vous s'étire à n'en plus finir. En bonus la radio de mon taxi est branchée sur une sélection de hit des années 80-90 à vous faire regretter de ne pas être sourd. Mon chauffeur s'impatiente, peste un peu mais se signe devant chaque église que nous passons, et il y en a plus d'une, true story.

J'arrive finalement à l'adresse prévue rue Yautepec dans le quartier de La Condesa. Le code pour rentrer, une Nicole dans la cuisine puis dans mes bras, puis direction la terrasse et le premier mezcal (l'eau minérale local). Il est 16h.

Nous sortons faire un tour dans le quartier, rencontrons le reste de la troupe et nous dirigeons doucement vers le restaurant choisi pour ce soir. Le repas est bon sauf que j'ai pas vraiment choisi les meilleurs trucs. Comme avec les sushis je confonds encore tous les noms et ce qui arrivent devant moi est vaguement ce que pensais avoir commandé... Mais la soirée est plus qu'agréable.


15/10/2017

Nouveau système planétaire

in broken English below

Découvert d'un nouveau système planétaire 

Créer des petites planètes n'est pas une chose très difficile, les classer est une autre paire de manches. Lors de ces dernières semaines j'ai passé quelques temps sélectionner, comparer, organiser les différentes planètes que j'avais devant moi.

Le résultat c'est cette sélection, une sorte de journal en images représentant presqu'un an de temps depuis ma dernière exposition à Berlin (Allemagne). On y trouve plusieurs continents, villes, fuseaux horaires, moments, allant de la France au Etats-Unis, l'Allemagne et l'Italie.

Et ce nouveau système planétaire a pour petit nom Little Planets 3 par ce que Little Planets 2 et Little Planets 1 étaient pris. Esprit cartésien quand tu nous tiens...

A post shared by jeremie Gerhardt (@mrbonsoir) on


now in Google translate English

Discovery of a new planetary system

The making of little planet isn't so complicated, the sorting of them is another story. During the last few weeks I spent my time selecting, arranging, comparing the little planets I had in front of me.

The result of this selection, a kind of photo journal representing one year of time since my last exhibition in Berlin (Germany). You will find many continents, cities, time zones, moments, spanning location from France, USA, Germany and Italy.

And this new planetary system has for little name Little Planets 3 because Little Planets 1 and Little Planets 2 was already taken. Cartesian minds one day...

27/08/2017

Paye ta madeleine

Etre loin une nouvelle fois.

Pas complètement un nouvel endroit mais une autre configuration.

Du temps pour réfléchir ou laisser les pensées arrivées, méditation 2.0 ou 101.

Deux madeleines dans mon appartement cet été.

La première un weekend début août. Il fait chaud, pas de bruit, courant d'air dans les arbres, télescopage spatio temporel. Début d'après-midi, trop chaud pour aller courir dehors, sensation d'être tout petit, la nature contrôle le rythme de la journée, toucher le temps qui passe, retour en Beauce chez les grands parents lors des vacances scolaires à attendre entre une sortie à la piscine, un tour un en vélo, le gouter, le frère qui se réveille pour jouer au foot, la venue des parents le weekend, attendre, insouciance.

La seconde toujours le weekend, jour des lessives, pliage de drap un peu galère à faire tout seul et re-télescopage direct dans le même jardin d'Aschères le Marché et ma grand-mère qui me demande de l'aide pour plier les draps propres, des mots, une voix toujours là, les voyages dans le temps existent, rêve de jour.

Etre loin, par choix, ses livres et images autour de soi, m'aident probablement à faire ses sauts dans le temps, vivre le temps présent et continuer à explorer, à vivre simplement.


18/08/2017

Traversée de nuit

below in broken English

Fin de journée ou début de soirée vendredi à Montréal.

Quitter son bureau, prendre son vélo en bas d'une tour, à côté un groupe de woo girls se prépare à un enterrement de vie de jeune fille. Je file vers Ontario Est, hifi shopping, puis plus loin plus à l'est encore pour bière shopping, puis vers le nord vers Rosemont pour diner chez des amis m'aillant invité à les rejoindre.

Presque dix heures du soir, belle soirée, je pars sur mon vélo, nouveau trajet de nuit, environ 9km à faire.

Descendre vers le sud, tourner vers le park Laurier. Arriver sur la rue et la station Mont-Royal et le monde. Rebifurquer parallèle à St-Laurent et rouler dans des rues vides. Arriver dans le centre ville près de mon bureau. Au feu j'attends, sur ma droite en terrasse du Benelux sur Sherbrook un client vomit déjà tout ce qu'il peut, tout va bien. Plus loin voir une grande blonde robe  jupe courte noire et top échancré gris blanc marcher comme une échasse grace à ses chaussures louboutinesque en plastique transparent. Jolies mais pas pratique, la grande blonde s'écroule avec son téléphone, se relève, elle sourit, tout va bien.

Je continue ma descente, rattrape Notre-Dame avec son revêtement fraichement refait. Passe les bars restaurants tendances crachant la même musique ou bruit avec les mêmes gens paradant devant. La un starburck avec trois clients, la un restaurant quasiment vide avec un groupe de jeune entrepreneur en costume pour ce qui ressemble à un autre enterrement de vie de garçon. La boucle est bouclée.

Je continue, slalome dans Notre-Dame, entre dans St-Henri, regarde ce qui se passe au Magdalena et arrive chez moi tranquillement juste avant la pluie. Ca me change de ce matin.

Flashback, je pars de chez moi en vélo, il pleuviote, m'engage dans la rue de Courcelle direction Wesmount pour rattraper le boulevard Maisonneuve, le passage à niveau se baisse, la pluie redouble et le train arrive. Le train est interminable et la pluie re-redouble. Malgré ma tenue Harry Tuttle-esque je suis en train de prendre ma seconde douche de la journée et n'ai pas fait encore 800m. Ca commence bien... Mais qui dit pluie dit aussi voie de vélo pour moi presque.

home made translation to English

Late afternoon and beginning of Friday evening in Montreal.

Leave your office, take your bike locked at the bottom of a tower, on your side a group of woo girl getting ready to a bachelorette party. I'm escaping toward Ontario East for hifi shopping, then further East for beer shopping and turning North toward Rosemont to join friends at their place after they invited me for diner.

It's almost 10pm, nice evening, I'm jumping again on my bike, new bike path by night and about 9km to do.

Same way but reward. Going down South, turning at Laurier Park West on Mont-Royal subway station, road and the crowd. Continuing in empty street parallel to St-Laurent. Almost downtown Montreal near my office. I'm waiting at the traffic light, on my right at the Benelux terrace a dude is throwing up while his friends are drinking, everything will be alright. Light turns green, time to move. Three block away i'm waiting again at the red light, crossing the road a tall blond, long legs, short black skirt, white beige low cut tightrope walking with transparent plasticky louboutin style shoes. Lovely but not practical, she falls down while talking on her phone. She stands up, still talking, smiling to the people around and keep walling, everything will be alright.

I keep going down, turn right on Notre-Dame and its fresh new pavement. Pass the trendy bars crashing the same shitty music with the same people talking on each front. Then an almost empty starburck with three customers, then an empty restaurant with a group of young adults in suits who seems to celebrate a bachelor party. The circle is complete.

Further West on Notre-Dame, deeper into St-Henri, check the crowd at Magdalena and finally reach my place before the rain. A change with this morning.

Flashback early this morning, I'm leaving for work, only a light rain outside. Enter the street de Courcelle, at the rail way crossing a train is coming.  The train is looooooong, the more I wait the more it's raining and despite my Harry Tuttle clothes I'm wearing I'm getting wet again... But rainy day means also nobody on the bike path.