20/03/2016

Last Sunday in SF before the next one

Last Sunday of my trip and still a lot of stuffs on my to-do list before flying back.

9:33am
cooking breakfast eggs for my host, drinking water and hopping to get rid of a slight headache thank to the Hawaiian cocktails, thank you Hawai not sure I want to go there now, maybe, will see.

Good or not the shops are also open on Sunday here. I get dress and aim for the Chrome HQ store not far from where I stay this weekend. I love the shop, want to buy everything but I stay strong and only take one jacket.

A photo posted by jeremie Gerhardt (@mrbonsoir) on

2:01pm
I catch a bus, change area and go back to amoeba, the best music shop ever if you remember. Luckily there is a small concert when I arrive, a tiny Japanese girl is on stage, her guitar is almost bigger than her, her English is tinted of Japanese accent. But once  she start singing and playing it's wahoooou, we all feel she just fills the space with her voice and presence, super cool. If you are interested her name is Guita Rei, her soundcloud Rei and FB Guita Rei and I have to say her live performance is more energetic than what you will listen on those links.


2:44pm
I leave the amazing place with a list of zillion stuffs to listen. Outside I met Laura, Spanish friend working now in SF. First met in Berlin a few years ago because of another French friend Berlin being connected by a third French person in NY but coming from Paris. Do you follow? Sometime I have difficulties myself.

Anyway, we have a lovely late Sunday meal in Cha Cha Cha. So far a very good 10 days in the Bay area, meeting again, or the first time, or staying with, or jogging with or simply spending time with friends, new friends. Now there is twist because I write these lines based on my notes and at this time I didn't know my interviews weren't successful. But who cares? This doesn't change my views on these days, meeting people in real is still winning over all the tech shits around us. And I will be back.

5:06pm
Laura and a friend of her gave me a lift to the other side of the city. I'm meeting a Michel in his lab at UCSF in Mission Bay. Finally I will se his lab bench after so many years! Always pretty cool to visit the labs of your friends, especially when they study cells, genomics, the mix of living stuffs, computers and funky optic devices, what else do you need?


6:23pm
Last diner in Noe Valley by the double pair M&S&S&A. Slowly SF is becoming a fourth second home after Paris, Montreal, Oslo, Berlin...

A last tour in the tramway to go back to SoMa. This time no crazy guy talking to me. Statistically if there is a crazy person in the bus or tramway here he will talk to me because I'm listening. People are going home, everybody is on its smartphone, Tinder here, spotify there.

8:44pm
A last chat with my host and it's time to let me fall on my bed. Good night SF, you have been great.

19/03/2016

Sunny Saturday in SF

A few first times this Saturday in SF. For example first sunny Saturday of my trip in SF.

9:02am
first of all jogging on SF harbour with my host, we will call her Katrina as some people are obviously not able to pronounce here name correctly,  running under a big bridge, bypassing the baseball stadium, enjoying the beautiful light.

Having a breakfast break after 5km of running, testing a chipolte sandwich on the water almost and going back slightly not lighter than before the sandwich in running again. Crossing SoMa, passing South Park, another cool name. Last week I did want to run until Twin Peaks but the weather was too much apocalyptic to make an attempt.

2:02pm 
then we went to play the tourists trying to catch the cable train. It wasn't a first time for us and we failed. But we were successful in catching it later without paying, a great experience :-)

Continuing our tour, re-visiting Russian Hill, going to the water and meet the ugly tourist nest just to know where not to go, then walking toward the Coit Tower. At some point a coffee break in Caffée Roma. Coffee place with entrance on both side of the street. When we get in it was almost empty, two customers, one of them came in with its screen, playstation and joypad, interesting...

6:06pm
the walk continue and we are getting closer to the Coit Tower. There we meet friends of my host trying to set up a surprise party for one of them. I'm an outsider observer but don't feel exclude as a group has a pretty nice dynamic. The surprise party is kind of not working out but the party mood is here. From then we uber-ride in the city.

9:09pm
then the usual "no ID you can't get in", but being not too far from home we use that excuse to go a few minutes away from the group. Leaving the people entering the Hawaii cocktail bar. No comments.

9:39pm
we are back with IDs, the people are suddenly extremely talkative as we had left them at the beginning of the evening and were back after hours... but no, it must me the sad power of alcohol, the cocktail were full of sadness liquor. But again, nice people so it wasn't too bad.




18/03/2016

Vision de Jérémie - Visit the Charli's factory

Cupertino c'est fini pour cette semaine et il est temps de se rapprocher de SF pour le weekend. En remontant la vallée je fais un stop au campus Google. En chemin je passe devant les Microsoft, Facebook... seuls les noms inscrits sur les buildings ou les bus privés de ces entreprises vous rappellent que vous êtes bien dans la Sillicon Valley et que c'est ici que ca se passe.

11:30am
je pénètre sur le campus Google. Cet endroit, la Sillicon Valley, est un Disneyland de la Tech. Et pour faire court tout est vrai, les vélos en libre accès, les gens faisant du yoga sur la pelouse, le terrain de beach volley, les statues à l'effigie des dernières Release d'Android.


Mon déjeuner d'affaire et networking se finit, fort agréable, toujours cool de rencontrer des gens intéressants et de comprendre leur parcours géographique, professionnel et personnel. Le monde de la couleur est un monde à part, en même temps je ne connais que celui la...

4:33pm
après avoir visité deux Best-Buy, équivalent d'un Saturn ou d'un Darty j'échoue dans l'achat d'un ordi, mais bon c'est pas de ma faute et ca m'a permit de voir autre chose de la région.

Le rapprochement de SoMa est long est lent, mais à chaque rue des noms évocateurs s'affichent devant moi, Pinterest, Yahoo, Linkedin, Twitter... Un autre aspect de la Sillicon Valley. Je dépose mes affaires chez ma nouvelle hôte rencontrée à Berlin et dans la région pour quelques temps.

8:00pm
avec grand plaisir je retrouve l'ami Tarun dans un restaurant japonais Ken Ken Ramen pour quelques ramen vous l'aurez compris. C'était pas mal. Mon hôte nous a rejoint et approuve l'endroit.

Le reste de la soirée c'est un verre de vin quelconque sur Valencia et la vue sur le centre ville du balcon avant de s'écrouler. Schön schön.

17/03/2016

Enter the matrix

Un autre entretien marathon qui arrive, je me dis que recommencer à courir régulièrement il y a deux ans de cela n'était pas une si mauvaise idée.

Ce n'est pas mon premier interview de la sorte où l'on vous reçoit, vous installe dans une petite salle de réunion aux murs blancs, vous escorte aux toilettes, vous apporte des cafés et où vous rencontrez une nouvelle tête toutes les 45min, au programme 8 ou 9 personnes. A ce moment vous discutez, chaque interlocuteur vient avec votre cv ou pas et vous pose des questions, le tableau est prêt et vous aussi.

Pour faire court, ca peut peu durer longtemps, ca ressemble beaucoup à la Matrice.

10:15am
Je rentre dans la matrice.

5:30pm
je sors de la matrice.

Un peu fatigué j'avoue, je refais le match avec l'ami Nicolas, le soleil est encore là et le climat plutôt cool. Le futur dira.


16/03/2016

Vision de Jérémie - Tech Tourism for new rich people

Je retourne à Infinite Loop aujourd'hui pour y déjeuner. Toujours Apple mais un autre restaurant que lundi dernier. Attendant un peu Nicolas j'observe les gens visitant le magasin de la Pomme où l'on peut acheter des goodies uniquement vendus sur place.

12:12am
Des cars remplis de touristes chinois se succèdent dans un bel effet de chenilles processionnaire: sortir du bus, poser devant le sigle pommé, se prendre en selfie, rentrer dans le magasin, regarder, toucher et répéter how much? how much? devant des vendeurs au calme digne de moines tibétains en retraite méditative.



Venu de mon hotel en uber je rentre à pieds. Préférant être au calme dans ma chambre pour un entretien téléphonique dans le même fuseau horaire. D'Oculus, de vision, de perception, de computer graphic, de réalité virtuelle, de système immersif, d'interaction homme machine, de décomposition spatiale et fréquentielle nous parlerons avec mon interlocuteur.

10:01pm
dehors à l'entrée de mon hotel, assis sur un banc je regarde, les gens sortant pour la St-Patrick, les couleurs vertes sont bien présentes et les lumières de la ville nocturne aussi.

15/03/2016

Vision de Jérémie - Feel the Californian weather

Une journée tranquille pour se préparer, écrire quelques e-mails, la porte de la guest-house de mes hôtes est ouverte, le temps est plus que doux, des ouvriers mexicains retapent la maison voisines, je ne les voient pas mais entend la musique passer au dessus de la cloture.

A video posted by jeremie Gerhardt (@mrbonsoir) on

En fin d'après-midi je profite d'une chauffeuse uber non officielle pour me rapprocher de mon hotel à Cupertino, je me rapproche doucement du centre pommesque.

14/03/2016

One day in the Bay

10:01am
il est temps de se remettre du décalage horaire et rien de mieux qu'un petit jogging. Sur les conseils des locaux je me dirige vers la mini-rivière qui coule pas loin. Un petit tour de 5km donc 2km juste pour traverser deux fois le même croisement. Les villes ici ne sont pas fait pour les piétons.

12:21am
après m'être perdu dans Campbell et Cupertino j'arrive finalement à destination pour mon lunch d'affaire chez la Pomme où je retrouve un Nicolas. Toujours impressionnant de pénétrer les locaux - juste une des cafétérias - d'une entreprise si emblématique.

En rentrant je fais un détour par Infinite Loop adresse originelle de la Pomme dans la région. Et en rentrant pour de vrai, toujours en vélo, j'ai la bonne idée de crever à 5km de la maison. Dans mon malheur je prends le temps regarder autour de moi dans cet environnement typiquement américain et pavillonnaire. Les larges rues sous l'ombre des arbres, des palmiers parfois, les croisements avec mini-mall, les églises coréennes et la lumière californienne, le ciel est bleu et mon visage bientôt rouge.



7:00pm
Campbell n'étant pas loin de San José j'en profite pour aller dire bonjour à un autre local, le sieur Jérome. On se retrouve au Trial's Pub un des trois bars potables de San José. Soirée sympathique comme toujours.

Au retour vers Campbell j'utilise uber pour la seconde fois de toute ma vie. Cette fois ci c'est une chauffeuse qui naivement me donnera du "you are in your twenties right?.." oui oui merci. La Californie le pays qui vous fait rajeunir de 10ans en un clin d'oeil. Je venais de révéler qu'il m'arrivait parfois de faire du bikram, ma chauffeuse étant elle même prof de yoga sauna, bref.


13/03/2016

Vision de Jérémie - back to the music source

9:00am
s'il ne pleuvait pas hier ce matin c'est différent. Mais toujours cool de vivre au rythme des locaux,  prendre son temps, ouvrir un oeil après l'autre et boire son café, discuter, raconter les derniers mois à ses amis, se mettre à jour de nos chemins respectifs et boire un second café. Important le café.

A video posted by jeremie Gerhardt (@mrbonsoir) on

N'étant pas fait de sucre je prends le risque de sortir. Je saute dans un bus direction Haight- Ashbury et le meilleur magasin de musique de la terre de Californie, j'ai nommé Amoeba situé dans un ancien bowling.

J'ai pour règle de ne jamais dépenser mes pépettes lors de la première visite dans un magasin quand je sais que je pourrais y repasser avant de repartir. J'ai réussi mais c'était dur, à chaque coin de rayon il y a un truc. J'ai presque dû partir en courant pour éviter d'user ma carte bancaire.


1:33pm
Une autre tradition pour moi est la pause quasi obligatoire chez Escape from New York Pizza une fois de retour dans cette rue. Rue qui est un mélange de vieux hippies, de bons cramés, touristes et de locaux. Et que la pizza est bonne.


Puis je rentre, ferme mon sac et me dirige vers la gare centrale. Dans le tramway J je ne manque pas de me faire accosté par un énième fou de SF qui me tient la jambe pendant 20min, il est en roue libre et m'explique la vie, au début ca va puis son pilotage automatique est bloqué et je ne peux que le suivre me contentant d'opiner du chef poliment. J'ai une bonne tête et doit inspirer confiance, les gens me parlent, enfin surtout dans la rue et des hommes, un jour ca changera peut-être.

De là je chope de justesse mon train pour Campbell via San José, je réussis à acheter 4 ticket une zone quand je voulais avoir un ticket 4 zones, les machines automatiques américaines restent un mystère pour moi... Une heure plus tard, quelques pages de Bel Ami et je retrouve un autre ami, de la couleur cette fois, un Nicolas&C&L&A en famille. Ambiance un peu différente, on a quitté les collines de SF pour la plaine de la Bay, une maison tous les 100m, des arbres, autre atmosphère. Mon camp de base pour les prochaines 48h.

10:02pm
la semaine sera chargée et la mission est d'être frais pour jeudi. Bonne nuit.

12/03/2016

Vision de Jérémie - back to the coffee source

10:00am
vrai pain au chocolat au petit dèjeuner alors qu'à Berlin il faut lutter pour trouver des pseudo shoko-croissant. Dehors c'est pas encore terrible mais comme il n'a pas plu depuis deux ans m'expliquent mes hôtes ce n'est pas si grave.


1:00pm
profitant d'un éclaircie nous sortons vers Castro pour quelques raviolis vapeur chez Mama Ji's. Des maisons en bois, Twin Peaks devant nous et parfois la ville qui se découvre sous les nuages. Cool cool cool.

La pause ravioli vapeur est un franc succès, notre voisin de table n'est autre qu'un haut employé de Facebook venu aussi en couple avec enfant, moi je suis venu avec amis et enfants donc au final je gagne aux points.

Puis nous descendons vers The Mission en traversant le gai et très joyeux quartier qu'est Castro. Malgré le temps pourri et gris les couleurs de l'arc-en-ciel sont bien là.


Rejoignant Dolores - la rue, je connais pas de Dolores encore - nous arrêtons au café Maxfield histoire de ne pas chopper une pneumonie trop vite. Un café assez basic où j'aime bien me poser quand je passe dans ce quartier.


Je continue mon petit tour en descendant un peu plus bas jusqu'à Valencia, vérifie que les magasins de vélo sont toujours là, c'est bon ils y sont. Puis remonte doucement vers Church.

11:40pm
la tentation de ressortir mais mon corps me dit non et je m'écroule devant un film. C'est bien de dormir aussi.

11/03/2016

Vision de Jérémie - on my way to SF

7:00 am
le réveil tôt car avion tôt mais pas trop tôt non plus, première escale Francfort. Assis à côté du hublot, la vue est digne d'une installation à la Bill Viola (and here to Bill Viola at ArtSy).



11:45am
le temps de traverser l'aéroport et j'embarque pour SF, au bas mot 11h de vol. La bonne ou mauvaise surprise de découvrir mon siège sans écran... mais bon, une demi journée de vol à 10000km du sol et on traverse un quart du globe, je ne peux pas vraiment me plaindre non plus. Vol Lufthansa géré par United et c'est pas la même chose, équipage sympathique, la technologie c'est bien et l'humain c'est toujours mieux... Mes deux voisins russes ou ukrainiens ne bougent pas, parlent entre eux et je comprends juste qu'ils sont développeurs, le plus proche renverse son verre de vin rouge - à sa décharge le vin était vraiment immonde - ce qui aura comme effet pour lui d'arrêter de boire tout de suite. Par contre les deux laids allemands dans la rangée devant moi ont dû apprécier le cépage et enchainent ballon sur ballon. J'en profite pour re-re-re-relire Bel Ami.

2:30pm
de retour sur le sol californien où le temps est breton, il pleut et il vente. Je file dans le Bart pour rejoindre The Mission and Noe Valley. Dans le métro un bourré défoncé rentre, insulte un peu les gens autour, surtout les femmes, se lève et s'éclate par terre... et reste assis à compter ses billets de 1$ Welcome in SF.

Je sors à 24st sur Mission St, remonte quelques blocs et sonne. J'y retrouve la double paire M&S&S&A. Toujours un grand plaisir de les retrouver et c'est maintenant que le combat commence, il est pour eux le milieu de l'après-midi et pour moi le milieu de la nuit. Mais je réussis à rester éveillé jusqu'à pas d'heure ne sachant plus vraiment dans quelle fuseau horaire je me trouve. Sommeil.

02/03/2016

Algo in mobile phone camera

Smartphones are becoming our primary camera and our primary way to consume images. The technical differences between those devices are shrinking. How do you differentiate between them?

Considering all devices coming with approximatively the same hardware from sensors to optic, the differences should come from the software. if you take Android OS, despite its presence on most of the smartphone, the manufacturers using this OS can still pre-load their devices with advanced options.

My point here is not to list or say which one is better than the other, but to highlight all the options now available. What I think is interesting here is to see what is considered to be granted from the user point of view: auto-focus, white balancing, hdr, face detection, low light condition, panorama and to wonder what people really understood of these tools. The marketing department surely has something to say about the last point.

To know a bit about the production workflow around this problematic, I really see the the battle of new algorithms/automatic image as the way for company to market their image (see the last Iphone campaign). A bit like the battle between film manufacturers (Kodak, Agfa, Fuji...) back in the days, where for the same ISO sensitivities (for me my favorite was 400 color by Fujifilm) the same color signal will appear slightly different on paper. The camera allows you to record the scene and the film/digital camera chosen will print the look of the final image.

So what can you really do? A lot will answer the emergency color scientist. It is super important and very interesting to study how our visual system is functioning, how it adapts with the light condition (eg. how to improve an image when observe on your phone in low light condition). All sounds pretty cool to me, color scientists can be useful.

La suite dans le futur.